Du même thème
Recherche

accès rapide
int880.jpg
2265

Castelnau de Lévis 1987


11/01/2018

Jeff Nilsson bat les stars !

Par L'archiviste
Motocross International
  • Retour au premier plan pour Jeff Nilsson !
  • Depuis quasiment sept mois, Vimond n'attendait que ça : retrouver la compétition et étrenner sa 500 d'usine. Dimanche soir, notre Champion du Monde était rassuré. Pourtant considérablement perturbé par l'arrivée tardive de sa machine, des conditions atmosphériques déplorables et une bonne dose de malchance, Jacky venait cependant de passer avec succès son examen de rentrée. Ainsi, aussi incroyable que cela puisse paraître à ceux qui ont suivi de près son effroyable tragédie, le numéro 9 sera bel et bien au départ du grand-Prix d'Espagne 500.


    En parcourant cet article, vous allez pensez que je suis de parti pris. Qu'il n'y en a que pour Vimond, que je cause pratiquement pas de la coupe des Espoirs (Merde, la France a quand même gagné), que j'occulte quasiment le cross inter, que...Stop je vous arrête ! Si un fana de cross n'est pas intéressé par le retour à la compétition de Jacky Vimond, ce n'est même pas la peine que ; primo : il aille plus loin ; secundo : il se dise intéressé par la discipline et, tertio qu'il se sente obliger d'aller acclamer Jacky, lorsque celui-ci trustera à nouveau les podiums.


  • Jacky Vimond, 2è à l'approche du dernier tour avant une chute.
  • Si je suis effectivement de parti pris, c'est qu'il s'est réellement passé quelque chose de très important à Castelnau de Lévis (circuit réellement maudit des dieux. souvenez-vous le GP de France 125 l'an dernier). Vous ne pouvez certainement pas le ressentir autant que moi - qui a vécu semaines après semaines son "impossible" remise sur pied - mais de voir Jacky au départ d'un cross c'est littéralement EXCEPTIONNEL (ses toubibs dixit !). Pour quelqu'un de normalement constitué, il aurait fallu plus d'un an pour pouvoir essayer de refaire du footing, sans trop de problèmes. Vimond, il ne lui aura fallu que sept mois pour repratiquer l'un des sports les plus violents qui existent.


    Tout bonnement impensable sauf, bien sûr, pour l'authentique champion qu'il est. Et c'est bien là que chacun doit mesurer à quel point, Jacky mérite le plus grand des respects. Pourquoi tant de louanges, alors qu'il est largement payé pour faire ce qu'il aime et qu'on lui a naturellement donné les moyens possibles pour revenir à son meilleur niveau ? Parce qu'il est de la race des gagneurs, de ceux qui privilégient d'abord le résultat, sans se soucier des dividendes qu'ils vont pouvoir en retirer. Et c'est peut-être là où Vimond a montré, à Castelnau qu'il avait quasiment gagné son impossible pari : Jacky a toujours soif de victoires, si ce n'est plus. Après la tragique soirée du Paradis Latin, notre Champion du Monde aurait pu raccrocher et couler des jours paisibles et heureux. non, il est revenu. Pour se prouver qu'il peut encore aller plus loin, qu'il peut toujours nous étonner...

    Ecoutons Jeff Nilsson 30 ans plus tard : " Je me souviens que c'était une bonne journée boueuse, que j'avais pris de bons départ et j'avais doublé K.Nicoll assez facilement lors d'une manche. C'est assez loin tout ça ! En tout cas, j'avais battu toutes les stars !"

  • Kurt Nicoll prêt pour l'ouverture du mondial 500.
  • Voici les classements :

    1) Nilsson.Jeff (S - Honda) 4 pts (1.1.2)

    2) Nicoll.K (GB - Kawasaki) 7 pts (4.2.1)

    3) Mortensen.S (DK - Yamaha) 10 pts (3.4.3)

    4) Kervella.Y (F - Honda) 17 pts (6.7.4)

    5) Vimond.J (F - Yamaha) 19 (7.5.7)pts

    6) Boer.J (F - Kawasaki) 28 (9.8.11)pts

    7) Blanchy.JM (B - Kawasaki) 34 pts (15.10.9)

    8) Perez.A (F - Honda) 40 pts (8.24.8)

    9) Perrin.O (F- KTM) 41 pts (5. .)

    10) Eckert.J (SF- Honda) 43 pts ( . .6)


  • Yannig Kervella serre les dents en début de saison et cela ne lui réussit pas trop mal. Exit 1986.
  • Autres résultats :

    Manche 1 :

    Carlqvist.H 2è

    Ginesta.JP 10è

    Manche 2 :

    Bayle.C 7è

    Dack.C 9è

    Manche 3 :

    Jonsson.B 10è

    Source et photo : Moto Revue n°2793 P.Boulland
    Vos commentaires
    Articles du même thème