1. 10 au 16/12/1990 : Doug Dubach termine sa saison en beauté en remportant le supercross d'Anvers : 2 et 1 devant Dugmore et Everts.

    11 au 17/10/1971 : Joël Robert remporte à Rixensart la coupe de la Reine, devant le Roi et la Reine !

    27/03 au 04/04/1949 : Motocross de la Citadelle Victor Leloup remporte le 4è motocross de Namur devant Spiroux, Cox, Govaerts et Milhoux

    22 au 28/06/1964 : Pierre Jolliet a reçu presque tous ses engagements pour les GP de l'été : URSS, Pologne et Allemagne de l'Est. Il manque encore celui d'Helsinki

    05 au 11/10/1960 : A l'issue de la dernière Commission Fédérale de motocross, Jacques Melioli a été repêché pour faire partie des 20 inter-experts de1960

    29/12 au 04/01/2015 : C'est reparti pour une saison de Supercross aux Etats-Unis ! Anaheim ouvre ce samedi 3, avec un titre vacant, R.Villopoto disputant les GP !

    19 au 25/09/2016 : à Maggiora, la France remporte son 3è Motocross des Nations de suite, devant les Pays-Bas et les Etats-Unis !

    25 au 31/10/1976 : JJ.Bruno remporte le motocross des vendanges organisé par le MC Beaucaire-Tarascon devant D.Terroitin et L.Jallat

    23 au 29/08/1982 : C'est à Vimmerby que Dany Laporte est devenu le 2ème Américain, Champion du Monde ! Il devance Jobé et Van Der Ven.

    18 au 24/06/1980 : Bernard Pascual gagne devant beaucoup de Catalans venus l'encourager, le motocross inter de Corbères avec des manches régulières (4-2-4)

    24 au 30/06/1991 : le congrès d'automne FIM annoncera peut-être la grande révolution : les GP 1993 au format supercross...

    02 au 09/03/1980 : Graham Noyce étrenne sa superbe Honda usine à Sint Anthonis. Noyce n'a laissé aucune chance, même aux spécialistes du sable. Il gagne devant Herlings, Van der Ven, Schmitz et Man Vierlo.

    16 au 22/10/1989 : P.Perrier (1-1) et Y.Kervella (2-1) ont remporté lors du Championnat de France le 1er supercross organisé Marseille.

    24 au 30/08/2015 : Romain Febvre devient Champion du Monde MXGP pour sa première année dans la catégorie !!

    19 au 25/10/1992 : le fan club de Cyril Porte n'a pas hésité à envahir la piste du supercross de Lyon, pour supporter le Stéphanois, façon fanfare-carnaval !

    09 au 15/12/1991 : Trampas Parker fait son retour en SX US ! Il roulera les premiers supercross du championnat américain sur une Honda 250.

    08 au 11/11/1982 : La MFSU vient de publier la liste de notoriété de ses pilotes 250 cc pour 1983 : A.Sikk, G.Moiseev et A.Ovchinikov

    17 au 23/08/1964 : razzia Soviétique à Lacapelle-Marival ! Arbekov, Draougs, Sokolov aux trois premières places, puis suivent Grigoriev et Tijurine en 5è et 6è position

    29/05 au 04/06/1989 : Hakan Carlqvist remporte le cross inter de Beynost devant W.Siegle et R.Greisch. T.Mulot est le 1er français.

    23/02 au 01/03/1953 : P.Vouillon s'est fabriqué lui même une 250 cross à partir d'un moteur NSU 250 d'un cadre BSA 650, d'une fourche Saroléa et de pneus Dunlop Sport

    08 au 14/08/1960 : de source officieuse on annonce B.Nilsson et R.Tibblin dans une équipe d'usine BSA pour 1961 ...

    02 au 09/07/1985 : Y.Kervella (1-2-1) remporte à 'domicile' à Romagné l'épreuve de championnat de France devant O'Perrin (2-4-3) et l'innatendu Sylvain Trioux (6-3-3)

    31/03 au 06/04/1991 : Y.Demaria et Y.Kervella s'imposent à Gaillefontaine pour la suite du championnat Elite nouvelle formule : 2-1-1 et 2-3-2

    06 au 12/09/1976 : Werner Schutz s'impose à Rouen devant Christian Lhomme et Herbert Stauch. 4 autres Français dans les 10

    21 au 27/02/1976 : Désigné officiel Honda pour les GP 500, Lackey annonce son programme 27/02 Franckenbach, 13/03 Sint Anthonis, 20/03 Vorselaar, 27/3 Markelo, 03/04 Gaildorf et 10-11/04 le Trophée Pascal

    20 au 26/04/2015 : Marvin Musquin décroche son premier titre US en SX Lites à East Rutherford !!! Il y remporte sa 6è victoire en 8 courses.

    10 au 16/09/1978 : G.Rahier n'a pas encore signé avec Yamaha. Le champion belge annoncera son transfert dans une quizaine de jour lors d'une conférence de presse

    29/04 au 05/05/1957 : Jaromir Cizek remporte le premier Grand Prix de la Coupe d'Europe 250 cc Genève devant B.Stonebridge et A.Colin

    16 au 22/11/1992 : JMB a fait ses adieux au supercross lors de Bercy X, en gagnant le dernier soir devant J.Stanton...

    31/07 au 06/08/1961 : malgré la victoire de Sagette à Lavoux, Bourgeois est sacré Champion de France de side-car cross devant Sagette et Garcia.

    08 au 14/11/1965 : une victoire pour le Major Taylor. Une classe de 501 750cc sera l'essai pendant 2 ans.

    06 au 13/02/1977 : L'écurie McNeil Jeans se renforce Après Bruno c'est Pean, Jallat, Gomez, Guérin, Ollier, Dugas, Sauton, Collot, Bontemps, Bouquin, Boniface Bros, Leblanc, Tougeron, Sénes, Drobecq et Torche qui ont rejoint la marque de P.Pommier.

    21 au 28/07/1963 : le motocross de Nozay reporté à cause des inondations en Mai aura bien lieu le 28 Juillet

    04 au 10/05/1959 : Jeff Smith s'impose tout juste devant Jean Hazianis et Robert Klym à St Thibery. Les 2 pilotes français ayant chacun remporté une manche.

    09 au 16/06/1973 : les élèves grecs de Roger de Coster ont bien progressé suite à ses conseils : 10 secondes au tour de gagnées en moyenne !

    22 au 28/09/2014 : Organisé pour la 1ère fois en Lettonie, le MXDN a été remporté par la France grâce un fantastique G.Paulin (1-1) bien aidé par S.Frossard et D.Ferrandis !!

    17 au 23/11/1980 : Un Américain en GP250 ! Mike Guerra va disputer tout le championnat après une pige en 1979 en Finlande et Suède pour le compte d'Husqvarna

    15 au 22/11/1970 : A partir de 1971, les pilotes devront choisir en début de saison la cylindrée dans laquelle ils désirent courir en Grand Prix.

    22 au 28/08/2016 : Livia Lancelot est Championne du Monde pour la deuxième fois ! Et ça s'est déroulé dans les sables d'Assen !

    10 au 16/02/1958 : les prix accordés aux pilotes Inter seront de 420 000 Francs pour 1958. en effet il y aura 21 pilotes contre 20. Soit 10 000 Francs pour le 21è.

    29/10 au 04/11/1990 : Micky Dymond est en contact avancé avec Yamaha Italie pour rouler en GP 250 l'année prochaine

    23 au 29/05/1977 : la ligue de Lorraine remporte la Coupe des Provinces de France avec Meneau, Glada et Hittinger devant le Dauphiné et la Normandie.

    01 au 07/12/1980 : G.Rahier a signé avec Gilera un contrat de 5 ans. Après une année de courses en 1981, il deviendra direteur sportif et relations publiques

    20 au 26/04/1970 : le projet de la commission cross indique que la FFM établira chaque année une liste de crossmen qui constitueront la base de l'Equipe de France. Les pilotes recevront un insigne spécial argenté.

    15 au 21/08/1983 : H.Carlqvist décroche enfin le titre 500cc à Sint-Anthonis, juste devant A.Malherbe (7 pts).

    01 au 07/04/1968 : M.Jacquemin remporte l'épreuve qualificative du National 500cc devant JC.Sauton, G.Estaque, R.Darrouy et F.Lucas.

    02 au 08/02/1964 : cette année les concurrents du championnat de France Inter-Experts porteront le même n° dans chacune des 5 courses, correspondant leur classement en 1963.

    15 au 21/10/1979 : pour le dernier cross inter de la saison en France à Orly, R.Diffenbach s'impose devant Schmitz et Bruno.

    09 au 15/10/1961 : Maïco revient de manière officielle avec 3 pilotes : Specht, Betzelbacher et Walz

    14 au 21/02/1981 : Alain Lejeune remporte le 1er cross indoor organisé en Suisse. Suivi par 6 000 spectateurs, ce pilote encore sous les drapeaux gagne devant Graf, Jobé, Renbold et Betzelbacher.

    04 au 10/08/1952 : les prix pour les 3 premiers du GP de France sont annoncés : 100 000, 60 000 et 40 000 FRF

    22 au 29/09/2013 : à domicile, l'Allemagne n'a pas pu conserver son titre lors du Motocross des Nations. La Belgique gagne devant les USA et l'Italie.

    28/05 au 04/06/1972 : Ouverture du Junior JC.Bontemps remporte la 1ère épreuve devant Delrue et Bordet

    05 au 11/11/1990 : Hat trick pour Damon Bradshaw !!! L'officiel Yamaha s'impose pour la troisième fois de suite au supercross d'Osaka devant Matiasevich et LaRocco.

    07 au 13/04/1975 : L'officiel Montesa F.Lancho remporte la 1è manche du championnat d'Espagne Esplugas devant D.Gris, J.Saiz, J.Sanchez et Olivencia

    20 au 27/01/1957 : selon les demandes des clients, Royal Enfield propose des compressions, des puissances moteurs et des boîtes de vitesses différentes.

    25 au 31/01/1971 : le vainqueur de la Coupe de France se verra remettre un magnifique trophée appelé Coupe de France rarement vu : ce sera un trophée de football.

    25/06 au 01/07/1979 : 11 ans que les Britanniques n'avaient pas remporté leur Grand Prix national. Graham Noyce l'emporte Farleigh Castle et file vers le titre de World Champ' !

    28/03 au 03/04/1949 : le quatrième motocross de la Citadelle a vu la victoire de V.Leloup devant Spiroux et Cox

    16 au 23/02/1962 : Ouverture de la saison à Montargis 16 au 23/02/1962 : Ouverture de la saison à Montargis

    29/08 au 05/09/1960 : Le Motocross des Nations à Cassel, se déroulera en 2 séries de 15 tours (30 km) et une finale de 25 tours (50 km) !

    14 au 20/09/1990 : Cela faisait 10 ans, que l'on n'avait pas vu une équipe Soviétique et Est-Allemande au Motocross des Nations. Elles ont terminé 18 et 21è sur 22.

    17 au 23/12/1979 : les droits pour organiser un cross inter en 1980 passent de 2600 FRF 3300 FRF

    21 au 27/09/2015 : La France remporte pour la première fois domicile le Motocross des Nations et conserve ainsi son titre !

    25/02 au 03/03/1985 : traditionnelle ouverture à Gainesville Broc Glover (1-1) gagne l'ouverture du 500 US sur la piste de Gatorback devant Alan King (2-3) et Billy Liles (4-4)

    12 au 19/05/1963 : la licence Inter-Senior a été délivrée cette année aux crossmen suivants : Faivre, Voreux, Combes, Desbois, Godey, Pardigon, Dugas, Bourgeois, Herlemont, Tiarcelin, Marceau, Da Doncker, Hardy, Verrechia, Darrouy.A, Chapot, Weber, Mompo, Geil, Aguire, Condermines, Perrin, Meynet, Jolliet, Darmain, Costich.G et M

    20 au 26/11/1990 : 2 pilotes soviétiques rouleront à Bercy ! V.Gaouchis et A.Krestinov seront managés par G.Moiseev.

    29/10 au 04/11/1956 : lors du congrès de la FIM, il a été décidé de promouvoir le Championnat d'Europe au rang mondial. il y aura 9 Grand Prix comptant pour le Championnat du Monde 1957

    26 au 31/12/1989 : dans une interview P.Vehkonen en dit plus sur ses mauvais débuts de course : news

    27/04 au 04/05/1968 : Un Tchèque à St-Thibéry pour le 1er Mai ! Pour la 1ère fois le club reçoit un pilote Tchèque : il s'agira de Frantisek Stanek

    02 au 08/02/1970 : le champion de Suisse National 250, Peter Willemin, bénéfiera de l'appui de l'usine Maïco pour la prochaine saison.

    05 au 12/06/2000 : F.Bolley et M.Pichon se sont livrés à un fabuleux duel, lors de ce Grand Prix

    21 au 27/09/1966 : JP.Servais est devenu Champion 250cc de la ligue Ile de France devant Frederik et Guidou

    15 au 21/09/1969 : sous la nouvelle présidence de Claude Servet, le MC Frangy organisera le 21/09 de nouveau un motocross sur le circuit des Molliets

    17 au 24/03/2013 : un hors-série vintage ? Il se murmure sur certain forum qu'un MV Hors-Série spécial Vintage serait prévu pour la fin avril...affaire suivre donc !

    17 au 23/02/1986 : KTM remporte les 7 premières places de l'enduro du Touquet avec notamment K.Van der Ven en 500cc et O.Perrin en 250cc

    05 au 11/05/1975 : A Montgueux, Kobele signe le triplé devant Harvey et de Roover. Francis Senes est le premier français.

    12 au 18/01/1976 : Michel Combes sera le metteur au point de la moto d'Hakan Anderson engagé par Montesa pour 1976.

    20 au 26/07/2015 : Romain Febvre remporte son 5è Grand-Prix de la saison à Loket devant Bobryshev et Desalle. Il converve la plaque rouge de leader.

    07 au 13/07/1967 : on annonce du lourd à Bellême le 16 juillet pour le cross inter par équipe : Sten Lundin, Andy Lee, Emilio Ostorero, Jean Hazianis, Mogens Rasmussen !

    16 au 22/01/1978 : D.Duflos a opté pour la TGM, nouvellement importée. Il disputera le championnat 125cc inter.

    30/03 au 07/04/1958 : Nouveauté lors du motocross de Thomer cette année, les pilotes partiront au feu vert, car le terrain est maintenant pourvu du système électrique de départ.

    12 au 18/01/1986 : J.Vimond et Y.Kervella s'envoleront pour les USA le 13 janvier afin de s'entraîner en Californie sous la direction de Roger de Coster

    08 au 14/12/1980 : dans une interview B.Lackey précise son surnom : c'est de l'argot californien, ça veut dire chouette. I've got a bad car !

    02 au 08/06/1991 : JMB remporte le titre de Champion US de supercross 250, lors de l'épreuve d'Oklahoma. 2 courses avant la fin !

    17 au 23/05/1982 : Brad Lackey remporte le GP d'Autriche à Sittendorf devant Thorpe au temps (3-1 contre 1-3). Il consolide sa première place au classement.

    28/12/1987 au 03/01/1988 : JB.Basaïa sera officiellement pilote Suzuki via son concessionnaire Speed Bike en 1988.

    25/11 au 01/12/1985: Superbe comportement (7 et 6) de Bobby Moore, un jeune de 16 ans, auteur de courses époustouflantes malgré un matériel defraîchi, lors du SX de Genève

    10 au 16/05/1971 : Joël Robert remporte à Karlovac les deux manches du Grand Prix de Yougoslavie et reprend la tête du championnat.

    04 au 10/08/1973 : Willy Bauer gagne le GP de Belgique avec moins de 1,4 seconde d'avance dans chaque manche ! Il prend la tête du général avant les deux derniers Grand Prix.

    15 au 21/03/1971 : La FFM via la commission de motocross a officialisé la coupe de France 1971. Elle verra la confrontation entre les différents pilotes des ligues (licenciés inters exclus).

    10 au 16/11/2014 : Pour sa première édition à Lille dans un grand stade, le Supercross de Paris a vu la victoire écrasante d'Eli Tomac, qui a surclassé J.Barcia, M.Stewart et tous les autres !

    09 au 15/02/1976 : Beta fait le grand saut en motocross cette année ! Elle a pris sous contrat G. de Roover, vice-champion du monde en titre.

    23 au 29/02/1948 : la FFM souhaiterait que lors de la prochaine Assemblée Générale, un ou deux spécialistes du motocross figurent parmi les représentants des clubs.

    18 au 24/03/1957 : Les coureurs désireux de participer au championnat National devront s'engager dans la 1è ou 2è épreuve et participer obligatoirement aux trois suivantes

    14 au 20/04/1953 : Après un essai de la 500 Spéciale Cross Gilera, Carlo Molinari déclare : je m'en méfie un peu, je ne l'ai pas encore complètement en mains.

    08 au 14/09/1971 : Ake Jonsson a survolé le MXDN à Vannes en remportant les 2 manches.

    19 au 25/03/1979 : Lackey et son 400 KX Unitrack B.Lackey a présenté Anvers sa Kawa et ses ambitions : le titre mondial. Malgré la suspension particulière, il ne semble absolument pas dérouté pour viser le ittre.

    04 au 10/01/2016 : première victoire pour J.Andersson et Husqvarna en Supercross US ! C'était en catégorie 450cc Anaheim 1 !

    18 au 24/12/1978 : la FFM a décidé que le prix alloué aux vainqueurs de manche en championnats de France 1979 250cc et 500cc serait de 900 FRF (soit 137,20 €).

    31/08 au 06/09/1992 : Les USA remportent le MXDN chez les Aussies avec 9 pts. Une épreuve serrée puisque les Belges (12p), les Anglais (16p) et les Français (17p) les suivent.

    20 au 27/05/1986 : Cross de prestige à Tauxigny Carlqvist s'impose devant deux Belges et deux Français : Malherbe, Jobé, Gervaise.Y et Fouchet !

    05 au 11/11/1973 : contrairement à ce que l'on attendait, le motocross en 125cc et en side-cars ne bénéficera pas en 1974 du statut de championnat du monde

    08 au 14/03/1965 : M.Lesueur est réelu Président de la Commission de Motocross l'unanimité.

    02 au 08/10/1950 : Victor Amedeo remporte le motocross d'Automne du Groupement Sportif de l'Ile de France

    04 au 11/03/1979 : GP de Saint-Lô JJB et sa KTM ont remporté le GP de la ville de St-Lô devant Autio, Vimond.D et Vanet

    29/05 au 04/06/1989 : une journée parfaite (les 2 manches) en Championnat de France rapporte 4 300 FRF en 125 Inter et 5 000 FRF en Open

    17 au 24/03/2013. Tilly-sur-Seulles : des anciennes et des anciens... A ne pas manquer ce week-end, le traditionnel motocross de Tilly-sur-Seulles (14) avec notamment une épreuve inter réservée aux anciennes, avec des pilotes de renoms, tels Noyce, Péan, Schmitz et bien d'autres encore...

    21 au 27/04/1986 : un doublé pour P.Perrier lors de l'ouverture du 125cc Inter St Chéron devant O.Robert et les Bayle Brothers.

    26/10 au 01/11/1947 : remis de sa fracture à la cheville, Paul Poitte 26/10 au 01/11/1947 : remis de sa fracture à la cheville, Paul Poitte

    25/04 au 01/05/2016 : 3ème Grand Prix consécutif (1-4) pour Tim Gajser au terme d'une superbe remontée en 2è manche Kegums en Lettonie.

    01 au 08/01/2014 : Ken Roczen s'impose lors de l'ouverture à Anaheim 1 devant Dungey et Reed pour sa 1ère saison en 450 en Supercross !

    11 au 17/08/1979 : on connait la sélection française pour le Motocross et le Trophée des Nations : JJ.Bruno, D.Terroitin, JM.Baron et JC.Gomez iront en Finlande et en Suède.

    03 au 09/03/1975 : Bob Wright vient de signer un contrat de 2 ans avec Montesa. On pensait qu'il resterait avec CCM d'autant plus qu'il a brillé lors de la dernière Trans AMA

    03 au 09/11/1980 : Interview B.Lackey : c'est très dur d'analyser cette saison où j'ai terminé 22 manches sur 24 et de constater que je ne suis pas Champion du Monde

    21 au 27/05/1990 : c'est à Dalecin en Tchécoslovaquie que Jacky Vimond a disputé son dernier Grand Prix. Jacky a remporté un titre mondial et 13 GP. Salut Champion !

    08 au 14/03/1983 : JJB battu ! Coco Gomez a remporté le cross inter d'Isle-sur-Sorgue devant Bruno, Lindqvist, Rahier et Gervaise

    22 au 28/01/1951 : La commission précise que des coureurs ont été suspendus pour le motif suivant : Mabille a participé un motocross avec la licence de Lebigot

    08 au 14/06/1970 : Jacques Vernier ne pourra participer au 20 ans du club d'Holice, lors du GP 500 pour cause de championnat de France la même date !

    13 au 19/10/1980 : H.Schmitz quitte Maïco pour rejoindre R.Diffenbach et F.Kobele chez Honda Allemagne

    15 au 21/05/1961 : pour la première fois en France et dans le monde, 1 million sera offert au premier lors d'un cross inter et ce sera Mayenne !

    04 au 10/12/1961 : un bruit court actuellement, qu'un moteur tout alu est en préparation Pfalfingen

    06 au 12/04/1977 : la Suède remporte le classement par équipe du cross inter de Thomer la Sogne devant l'Allemagne et la France 1

    03 au 09/03/1985 : Jacky Vimond gagne l'ouverture du mondial 250 à Corobrick en Afrique du Sud devant Jorgen Nilsson et Arno Dreschel

    21 au 27/07/1979 : H.Carlqvist déclare dans une interview : l'important c'est la condition physique. Cet hiver, j'ai mis le paquet : ski de fond et musculation

    05 au 12/02/1961 : Paul Godey fait école chez les Belges. Nic Jansen vient de nous annoncer qu'il roulera cette année sur une Greeves 250, que lui a procurée l'importateur de la marque en Belgique.

    13 au 20/07/1975 : Finale à Martigné du Championnat 125 Junior lancé sur les chapeaux de roue. Avant cette finale, D.Vimont est en tête devant M.Fisher et E.Perrin

  1. Harri Kullas
    Harri Kullas

    Geoff Ward
    Geoff Ward

    Serge Regourd
    Serge Regourd

    Jiri Churavy (2/2)
    Jiri Churavy (2/2)

    Jiri Churavy (1/2)
    Jiri Churavy (1/2)

    Jean-Marie Rieu
    Jean-Marie Rieu


    Partager avec 1 ami(e) 22/12/2018 Photographe


    Jean-Marie Rieu

    Une des voix du motocross français

    por938.jpg
  • Jean-Marie Rieu et André Malherbe à Laguépie

  • Motocross History : Comment êtes-vous entré dans le monde de la moto ?

    Jean-Marie Rieu (JMR) : J‘ai eu la chance de naître à côté du circuit de motocross de Saint-Thibery (Hérault). N'ayant pas les moyens de pratiquer ce sport déjà onéreux au début des années 70, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme motocycliste ce qui m'ouvrait les portes du milieu. D'abord à l'hebdomadaire "Moto Hebdo" en 1970, puis l'année suivante à France Moto. En 1973, l'hebdomadaire Moto Revue me confie la correspondance pour ma région : Languedoc-Roussillon. J'ai assuré cette fonction jusqu'en 1992.

  • Résumé de l'épreuve de Corbère 1977.
  • Avez-vous roulé en motocross ?
    JMR : Je n'ai jamais pratiqué la moto en compétition, mais en tourisme seulement avec l'Agathé Moto Club, association crée avec une bande de copains en 1972, tournée vers les concentrations qui étaient en plein boum à cet époque-là

    Comment êtes-vous devenu speaker ?
    JMR : Le président de ligue de l'époque, Mr Yves Vellas, assurait le reportage micro de tous les motocross entre Rhône et Pyrénées. En 1974, il ne put officier sur l'épreuve de Laure Minervois (Aude), retenu par la communion de sa fille. Il me demanda de le remplacer. Ce sera le début d'une longue carrière de speaker. Le pur hasard...

  • Speaker à Beaucaire
  • Combien de courses avez-vous commentées ?
    JMR : Au 15/12/2018, j'ai commenté 1367 épreuves. La majorité étant des motocross, mais j'ai aussi officié sur des trials, enduros, vitesse, montées impossibles, course sur glaces, grass-track, supermotard, etc. En 1984, j'ai commenté 46 épreuves, ce qui est mon record personnel...

    Comment commente-t-on une montée impossible, une ice-race, un grass-track, par rapport à du motocross ? La durée d'une montée ou d'un course d'anneau dure moins longtemps qu'une manche de 45 minutes ?
    JMR : Le commentaire s'adapte à la discipline. Pour la montée impossible, on développe la description technique du prototype utilisé et on accompagne la montée en jouant sur le suspens de l'invincibilité de l'ascension. Pour les ice races, le rythme du commentaire doit suivre l'extrême rapidité de la course : 4 tours sur un anneau de 400 mètres. De plus, il faut tenir la comptabilité de la course. Il y a vingt courses dans la soirée, les pilotes effectuent six courses chacun, dans des couloirs différents. L'épreuve des Houches restera pour moi un excellent souvenir, avec comme cadre, le massif grandiose du Mont-Blanc.
    Commentez-vous toujours ?
    JMR : Oui, toujours avec la même passion ! Je continue à faire speaker dans ma région tant que la santé me le permet et que les clubs me sollicitent. C'est du bonus, car je n'aurais jamais imaginé tenir autant d'années...

    Avez-vous commenté des Grand Prix ?
    JMR : J'ai commenté une soixantaine de Grand Prix, avec le summum en 1991, où j'ai commenté les quatre Grand Prix : le side-car cross à Rousson (Gard), où Mécène/Morgan décrochent une splendide deuxième place derrière les Hollandais Janssen/Van Kessel; le 125cc à Toulon sur Arroux (Saône et Loire), où Yves Demaria reporte la première manche de sa carrière devant un certain Stefan Everts; le 500cc à Castelnau de Lévis (Tarn) où un jeune Anglais de 19 ans, Paul Malin, enflamma le circuit en remportant les deux manches et en menant les 40 tours du GP; enfin le 250cc à Arbis (Gironde) où les Américains Parker et Healey se partagent les manches, mais le sympathique Italien Puzar s'offre le GP.

  • Jacky Vimond consultant de Jean-Marie Rieu à Toulon sur Arroux.
  • Quel plus beau duel avez-vous eu à commenter ?
    JMR : Il y en a eu tellement, que faire une sélection est impossible ! Un des derniers remonte à avril 2015, lors du mondial de sidecar, disputé à Castelnau de Lévis (Tarn). En seconde manche, nos Français Giraud/Musset laissent le leadership aux Champions du Monde Adriaenssen/Van den Bogart, à deux tours du drapeau à damiers, mais la victoire finale du GP est encore possible. Il suffit de terminer deuxième de la manche, alors que les Hollandais Bax/Stupelis les talonnent. Il ne reste que quelques mètres, portés par la foule, ils termineront deuxièmes avec une visière d'avance (2/10 de seconde !) sur les troisièmes. Par contre, je n'ai vécu qu'une fois, l'exploit réalisé par JM.Bayle à Garos (Pyrénées Atlantiques), en 1984 où avec un 80cc, il partit sixième dans une course regroupant des 250cc et des 500cc, il passa troisième au quatrième tour, puis remporta la course !

    Quel pilote vous a le plus impressionné ?
    JMR : J'en citerai deux parmi tant d'autres. Un pilote français : Jean-Michel Bayle, qui reste pour moi, un des plus grands pilotes de tous les temps. De plus, il a participé au championnat de ma ligue et y fut titré en 1985. J'en suis très fier ! Et un pilote étranger : le Suédois Hakan Carlqvist avec son pilotage tout en force qui en avait fait le chouchou des spectateurs de nos épreuves internationales.

  • Avec Jean-Michel Bayle en 2010 à Carpentras.

  • Avec Hakan Carlqvist en 1990 à Lacapelle.
  • Sur quel circuit, y a t-il eu le plus de ferveur ?
    JMR : La ferveur du circuit n'a rien à voir avec le circuit, elle dépend de l'intensité de la course. Des spectateurs enthousiastes, vous en avez autant sur une épreuve régionale, que sur un Championnat de France, d'Europe ou Monde, pour peu qu'un pilote ou un équipage se mêle à la bagarre pour la victoire finale.

    Comment était planifié votre week-end ?
    JMR : Pour les épreuves internationales, j'arrivais la veille et j'en profitais pour rencontrer les pilotes. Le dimanche matin, je préparais ma présentation des pilotes et j'allais prendre quelques photos. L'après-midi était consacré aux courses. Les temps ont changé maintenant. Il est rare de disposer de la liste exacte des engagés de bonne heure, heureusement que la présentation des pilotes ne se fait pratiquement plus...Vous commencez à prendre le micro à 8h du matin, pour le poser souvent à 19h30 ou 20 h, avec une pause midi qui se rétrécit comme une peau de chagrin, avec au menu, un nombre incalculable de courses...Lorsque j'ai débuté, on avait six manche dans l'après-midi : trois en 250cc et trois en 500cc. Puis arrivèrent les 125cc, puis les 85cc, puis les quads, puis les 65cc, les 50cc, or l'amplitude de la journée de course n'a pas varié depuis 50 ans...Je ne parle pas de l'ineptie des horaires d'un Grand Prix !

    Comment étiez-vous organisé : contacts avec les clubs, déplacements, fiches-pilotes ?
    JMR : J'ai eu la chance d'arriver à l'époque dorée des motocross internationaux où l'on voyait rouler les pilotes de Grand Prix quasiment tous les dimanches, où l'on pouvait les côtoyer sans difficulté. Les années 70-80 furent exceptionnelles, je suis arrivé à commenter dans le "grand sud" une trentaine d'épreuves internationales dans une année. Je me demande si elles existent encore aujourd'hui ! Je faisais partie à l'époque de l'IMP, crée par Gilbert Regourd, qui composait la plupart des plateaux internationaux et qui me plaçait auprès des clubs organisateurs. Je me déplaçais en voiture, je n'avais pas les moyens d'un jet privé !!! Je tenais à jour des fiches "Bristol" sur les principaux pilotes (on retrouvait souvent les mêmes). Je les ai conservées avec la poussière de l'époque...et l'encre qui s'efface peu à peu.

  • La fiche de Dave Thorpe.
  • Alliez-vous interroger les pilotes dans le parc coureurs ?
    JMR : Pour faire ce travail, il faut avoir une sono avec un micro HF, hyper performant, ce qui est loin d'être le cas le dimanche...De plus il faut avoir le temps, or, il n'y a plus de temps mort sur les épreuves, entre les essais libres, chronos, les courses, etc...Lors de mon premier GP en 1979 à Lavaur (Tarn), j'ai voulu apporter des nouveautés. La veille, j'avais enregistré l'interview du Champion du Monde en titre, G.Moiseev, et celui du leader du mondial avant ce GP, H.Carlqvist. Je les avais diffusés le dimanche matin sur le circuit. A la fin de la matinée, j'avais organisé une table ronde avec les journalistes spécialisés sur le thème : "le motocross aujourd'hui". Ce forum tourna vite en une accusation en règle de la politique fédérale, qui ne fut pas du goût de tout le monde ! Je me demande si aujourd'hui, cela serait possible ?

    VCous avez été Président de ligue, concrètement, que fait un Président ?
    JMR : J'ai occupé cette fonction huit ans, de 1976 à 1984. J'ai commencé comme secrétaire de ligue de 1972 à l'âge de 23 ans, puis j'ai été élu président, quatre ans plus tard. Je ne sais pas si actuellement, il existe des présidents de ligue âgé de 23 ans...Un Président de ligue est un chef d'orchestre qui s'entoure de présidents de commissions, soucieux de faire avancer, non pas leur motoclub, mais la discipline qu'ils ont en charge. Il est là pour développer le sport moto dans son ensemble sur son territoire. Il doit insuffler une dynamique qui se retrouvera dans les divers championnats régionaux. C'est une fonction difficile quand on la prend à cœur, car il faut se débrouiller pour sortir une élite qui servira de locomotive aux autres licenciés.

  • Bureau de la ligue en 1984, de g à d : MM. Verdeil, Trouilhas, Tournier, Rieu, Alle et Crumière.
  • Quelles ont été vos plus belles réussites en tant que Président de ligue ?
    JMR : Un homme seul ne peut rien faire, il faut s'entourer de personnes qui partagent le même dynamisme afin de former une équipe soudée. Je prendrais quatre exemples.
    En 1977, j'autorise le MC de Corbères les Cabanes (Pyrénées Orientales) à organiser les 3 heures d'endurance TT, discipline non reconnue par la FFM, calquée sur une épreuve espagnole et reconnue par la Real Federacion Motociclista Española, dont le président, M. Rodil des Valle était président de la FIM...Cela m'a valu une volée de bois vert de la part de la FFM ! En 1978, la FFM reconnaissait cette discipline...
    En 1977 toujours, la ligue propose en motocross le Challenge du soleil, course par équipes avec la ligue Midi-Pyrénées qui sera étendue à l'Aquitaine quelques années plus tard. En 1979, la FFM lançait le Trophée de France inter-ligues.
    Avoir participé en 1981 à une campagne d'informations auprès des parlementaires pour la suppression du permis de conduire sur les circuits fermés. Il a fallu attendre 1983 pour voir enfin un pilote de 16 ans conduire un 125cc.
    Enfin, voir la ligue offrir par l'intermédiaire des motoclubs, trois épreuves d'importance de début de saison : le super-trial de Goudargues, l'endurance des sables de Listel et le motocross international de Beaucaire.

    Quelles étaient vos missions en tant que Président de la commission de motocross ?
    JMR : Un président de commission ne doit pas oublier les deux objectifs de sa mission : développer sa discipline et concilier le sport de masse et le sport d'élite. Ce dernier point est le plus difficile à accomplir. En effet, il faut trouver le juste milieu entre les deux pour ne pas décourager les purs amateurs qui pratiquent le motocross pour le plaisir avec des épreuves trop difficiles et ne pas pénaliser les jeunes qui souhaitent gravir les divers degrés de la compétition en leur offrant des épreuves trop faciles pour s'exprimer pleinement et faire la différence. Sport de masse, sport d'élite, les deux conceptions se recoupent. Il faut posséder un réservoir important de sportifs pour sortir une élite. il faut une élite qui serve de locomotive pour attirer les jeunes et développer le sport de masse.


    Photos : archives JM.Rieu

Portrait pour vous

    Jean-Marie Rieu
  1. visites