Cooper Web
Interview exclusive

11 fois Champion d'Estonie !

Saar Sulev
Sulev Saar en 1969

Motocross History : Comment êtes-vous venu dans le monde de la moto ?
Sulev Saar (SS) : Quand j'étais à l'école, je me suis toujours intéressé aux moteurs et à la mécanique.

Vous souvenez-vous de la première fois sur une moto ?
SS : Ma première expérience a eu lieu à l'Auto-Moto Club de Viljandi où j'ai eu la chance de piloter pour la première fois. Ce n'était pas sur une motocross mais sur une moto de route modifiée !

Quel est votre palmarès ?
SS : J'ai été onze fois champion d'Estonie. Dans quatre catégories ! 175cc, 250cc, 350cc et 500cc.
175cc : 1961
250cc : 1968 deux fois et 1973
250cc B : 1972 et 1973
350cc : 1963 et 1964
500cc : 1963, 1964 et 1971



Champion en 1973 !

Avez-vous roulé en Grand Prix ?
SS : Oui. J'ai disputé mon premier Grand Prix en 1965 à Kiev sur une ESO-500. Puis je me suis blessé au genou, alors que j'avais prévu de participer à d'autres GP. comme c'est arrivé à la fin de l'époque des quatre temps, j'ai continué ma carrière sur une CZ-360. Malheureusement, je n'ai marqué aucun point lors des Grands Prix auxquels j'ai participé.



Grand Prix d'URSS 1965 à Kiev

Quels Grands Prix ?
SS : Allemagne de l'Est, Tchécoslovaquie en 1966. C'est là que j'ai effectué mon premier voyage à l'étranger. J'ai participé aussi au GP d'Italie.

Avez-vous roulé dans d'autres pays ?
SS : Oui, mais pour des courses internationales : Yougoslavie, Hongrie, France notamment.

Où avez-vous couru en France ?
SS : A Sainte-Suzanne, Lacapelle-Marival et Laguépie. A Lacapelle, il y avait eu de la boue, j'avais terminé quatrième au classement général avec des manches de quatrième et cinquième. Sur le podium il y avait les frères Lampkin et M.Rasmussen !




Liste des pilotes à Laguépie #18

Vous faisiez partie de l'équipe d'URSS ?
SS : Oui de 1964 à 1968. Je me rapelle que nous avions une solide équipe en 500cc en 1966 avec Pogrebniak, Grigoriev et Matveev.

Quel était votre entraînement ?
SS : Je faisais de la moto tous les jours. A Tihemetsa, le sol était plat, donc j'allais m'entraîner à Kilingi-Nomme. Deux fois par semaine j'allais à Karssi-Nuia où je m'entraînais avec Endel Untera sur des pistes avec plus de dénivelé. J'allais aussi à Riga car il y avait des circuits avec du sable lourd et profond. J'avais des compétitions tous les dimanches.



Sulev Saar et son entraîneur #3

Quel était votre métier ?
SS : J'ai travaillé au collège technique de Tihemetsa en tant qu'instructeur et formateur. nous insistions beaucoup sur la valeur et le sérieux du travail. C'est à Tihemetsa que nous avons fondé l'auto-moto club.

[Photos : archives S.Saar et www.facebook.com/mxlegacy]