Cooper Web
Interview exclusive

Vice-Champion du Monde 1970 500cc !

Arne Kring
Arne a Beuern en 1969.*

Motocross History : Comment êtes-vous venu dans le monde de la moto ?
Arne Kring (AK): Quand j'avais 10 ans environ, j'ai accompagné mes soeurs aînées qui vendaient des glaces et des saucisses lors de compétitions de motocross a Vasteras et a Bollnas. Vasteras est devenu mon motoclub lorsque j'ai commencé a faire du motocross.

Quand êtes-vous monté pour la première fois sur une moto ?
AK : La première fois, j'avais 10 ans, mais ce n'était pas sur une moto de cross. C'était sur une Husqvarna 98cc a engrenages avec un démarrage a pédales.

Une Husqvarna 98cc.**

Vous souvenez-vous donc de votre première course ?
AK : Oui, c'était en 1959, j'avais 17 ans. C'était a Gröngersberg. J'étais calme, sans stress. J'avais la pire des Husqvarna, la 175cc. Tout le monde roulait sur des 250cc : Torsten Hallman, Cenneth Loof et plusieurs grandes stars. Ce jour la c'était très boueux et ma moto était tellement peu puissante que je roulais doucement et qu'elle avait du mal a franchir les obstacles. J'ai pris le départ, mais au premier virage, j'étais dernier !


Pouvez-vous me raconter le Grand Prix de Suède 1963 en 250cc ?
AK : C'était ma première course chez les seniors. C'était a Vannas. Au début, j'étais réserviste, mais des pilotes hollandais se sont désistés, donc j'ai pu intégrer le Grand Prix. En première manche, je suis plutôt bien parti, dans les 6-8 premiers, puis je suis remonté sur O.Pettersson et C.Loof et je termine deuxième derriêre Torsten Hallman. Et en seconde manche, je finis quatrième. Je suis a égalité de points avec C.Loof, mais nous sommes départagés et je suis deuxième du Grand Prix !

Sur le podium !***

Comment était le public ?
AK : Il y avait beaucoup d'excitation de la part des supporters, car j'avais terminé deuxième et j'étais un inconnu a l'époque, qui venait du nord, de la foret ! Le public avait beaucoup applaudi et était très content. Il a apprécié qu'un nouveau venu soit sur le podium. Et ça m'a bien plu aussi !


C'est rare de terminer 2è d'un Grand Prix et de participer a toute une saison compléte 6 ans après ?
AK : C'est parce qu'a l'époque je n'avais pas eu l'intention de retourner a l'étranger pour participer a des Grand Prix. Mais mon frére Jauren a persuadé le responsable du service course d'Husqvarna de me choisir pour la saison 1969.


Et cette saison 1969, démarre plutôt bien ?
AK : Oui ! Je gagne mon premier Grand Prix dès la deuxième épreuve en Suède a Motala. Je suis bien parti a chaque fois et j'ai mené de bout en bout les deux manches.
Avec B.Aberg a l'arrivée.***Une semaine plus tard, je gagne en Hollande a Norg.Arne fête sa victoire a Norg !****
Une semaine encore après, je menais en Italie, mais ma chaîne s'est cassée.


Avez-vous été surpris de gagner un Grand Prix si tôt dans la saison ?
AK : Non, car j'étais en bonne forme physiquement et je pensais avoir une bonne chance de remporter un Grand Prix.


Quelle sensation cela fait d'être un vainqueur de Grand Prix ?
AK : C'était deux super Grand Prix et c'est encore plus amusant quand vous les gagnez !


1970 est votre meilleure saison avec 4 victoires en Grand Prix, mais vous n'êtes pas titré. Que s'est-il passé ?
AK : Après neuf Grand Prix, je menais le championnat avec dix points d'avance sur B.Aberg, mais j'ai chuté violemment lors d'un cross inter a Ostende en Belgique. La moto m'est retombée dessus et je me suis fait mal au bassin et surtout au dos. Il restait trois Grand Prix et j'ai dû rester a la maison pour la fin du championnat du monde. B.Aberg m'a battu de huit points lors du dernier Grand Prix.

Arne malheureusement a l'hôpital, mais bien entouré.

Cette année-la, vous remportez le Grand Prix de France a Vesoul, quels sont vos souvenirs ?
AK : Je me souviens qu'il y avait beaucoup de spectateurs, que tout était bien organisé et que le temps avait été changeant : soleil et pluie. Nous avions pu faire les entrainements le samedi avec du beau temps, mais avec la pluie du dimanche matin, nous n'avions pas effectué d'entrainement. De mémoire le départ de la première manche était sous une forte pluie et j'ai remporté la course. Le soleil est apparu entre les deux manches, mais le circuit était très boueux et glissant. Malgré cela, j'ai remporté la seconde course en toute fin de manche et le Grand Prix !

Double vainqueur a Vesoul !*****

1971 n'a pas été une bonne saison ?
AK : Non. Si on se remémore, l'année 1970, je me blesse a Ostende, je retrouve l'équipe de Suède au Motocross et puis au Trophée des Nations, que nous gagnons en Italie. Puis nous sommes allés a Hawaï.
A Hawaï avec B.Aberg et J.Stodulka.
C'ètait le 15 Novembre 1970, mon pied a glissé du repose pied et je me suis tordu le genou en heurtant le sol. Je suis rentré en Suède et je suis allé directement voir le médecin, mais on m'a dit qu'il n'y avait rien de mal, que je ne devais pas me faire opérer. Arrive le dèbut de la saison 1971, j'avais une nouvelle moto, mais elle ne me convenait pas. J'avais de nouveau mal au genou, j'ai vu 5 médecins suédois, mais ils ne voulaient pas m'opérer. J'ai donc contacté un vendredi, un médecin en Belgique, recommandé par Sylvain Geboers. Le jeudi suivant, j'étais opéré. J'ai été éloigné des terrains pendant de longs mois.


En 1972, vous roulez en catégorie 250cc, pourquoi ?
AK : Husqvarna voulait que j'essaie la 250cc. Au début, j'ai eu un peu de mal, mais ça s'est mieux passé vers la fin de la saison, une fois que je l'avais pilotée un certain temps.


Entre la 4ème place a Hyvinkaa (Finlande) et les 2èmes places a Hedemora (Suéde) et Wolhen (Suisse), laquelle avez-vous préférée ?
AK : Même si j'y ai fait de bons résultats, aucune de celles-la, ni une autre d'ailleurs. Ce qui m'a toujours plu, c'est de rouler et de rivaliser avec les meilleurs pilotes.


Pourquoi êtes-vous remonté en 500c en 1973 ?
AK : Parce qu'Husqvarna me l'a demandé. Mais je n'ai pas marqué beaucoup de points cette saison-la.


En 1974, vous scorez 3 belles manches sur le podium, notamment a Gaillefontaine, en France. Aimiez-vous ce grand circuit ?
AK : C'était un circuit très bon a rouler. Il était difficile et nécessitait une bonne condition physique !

Arne lors du Grand Prix de France.******

Quelle est votre plus belle victoire en Grand Prix ?
AK : A Motala pour le Grand Prix de Suède en 1969, car personne ne m'attendait, ne me connaissait et j'ai gagné ! Il avait neigé 10 cm le matin, puis il a plu dans l'après-midi. C'était boueux ! C'était difficile de monter sur ces pentes raides et glissantes, mais ça m'avait bien plu !

Arne sur la plus haute marche du podium !***

Avez-vous roulé derrière le rideau de fer ?
AK : Si c'est en URSS que vous voulez dire. J'ai dû y aller trois ou quatre fois. Je me souviens avoir rouler trois fois a Kishinev, mais cela ne s'est jamais bien passé pour moi. Je n'ai pas marqué beaucoup de points (nds : 3 points en 1975). Je n'aimais pas m'y rendre car nous étions tout le temps gardé, on ne pouvait aller que sur les circuits, on ne pouvait pas se déplacer ou l'on voulait.


Est-ce que l'ambiance était meilleure en Tchécoslovaquie ?
AK : Pour moi, c'était pareil, car nous étions autant gardé. Ce qui m'a impressionné, c'est le nombre de spectateurs entre 50 et 100 000 en Tchécoslovaquie comme en URSS.


Par contre, vous avez eu de bien meilleurs résultats a Holice et Prerov ?
AK : Oui, c'était deux beaux Grand Prix, bien organisés au niveau sportif, de la présentation et pour les pilotes. Il y avait beaucoup de spectateurs et les gens étaient heureux. En 1969, j'ai terminé 2è a Prerov et l'année suivante, j'ai remporté le Grand Prix a Holice !

Arne a Holice.*******

Et en Allemagne de l'Est ? Vous avez obtenu un bon succès !
AK : Le contrôle de l'armée était comme en URSS. Sinon le motoclub était très bien pour l'organisation des courses et des a côtés. En plus, je gagne le Grand Prix en 1969 devant un public enthousiaste !


Vous aviez quelques amis parmi les pilotes de l'Est ?
AK : H.Hoppe, P.Friedrichs, G.Moiseev, J.Stodulka et d'autres dont les noms ne me reviennent pas a l'instant.


Comment se déroulaient les passage de frontières ?
AK : Ils vérifiaient tout et parfois, vous pouviez attendre toute une journée ! Une fois, j'ai eu un paquet de café en trop, j'ai attendu 12 heures ! J'y allais avec ma propre voiture et généralement j'étais accompagné par ma famille. Mon mécanicien conduisait le camion avec les motos et tout le matériel.


Vous avez remporté deux fois le Motocross des Nations. Qu'a représenté pour vous une sélection en équipe de Suède ?
AK : J'étais fier. Ce fut de belles victoires et une joie de gagner en équipe !


Vous avez remporté le Motocross des Nations a Husqvarna en 1974. Comment ça se vit une victoire a la maison ?
AK : Nous avions une super équipe, B.Aberg, A.Jonsson, H.Andersson et moi. Le public était heureux, ils nous ont beaucoup applaudis. Nous avons pu signer des autographes.

LEs vainqueurs du Motocross des Nations a Husqvarna !********

Comment se sont déroulées les courses ?
AK : Je suis parti dans les derniers en 1ère manche et j'ai pu remonter jusqu'a la 7ème place. Par contre en seconde manche, je suis mieux parti, dans les 4-5, et je suis passé 2ème en fin de course, terminant derrière Bengt Aberg. H.Andersson et A.Jonsson ont très bien roulé, terminant dans les 10 premiers, et A.Jonsson a subi une casse.


Comment avez-vous fêté la victoire ?
AK : Rien de spécial. Je pensais déja au prochain entrainement et a la prochaine course. Je n'étais pas quelqu'un qui célébrait beaucoup les événements et les victoires.


Avez-vous été champion de Suède ?
AK : Une fois en 1974 en 500cc, après avoir terminé trois fois deuxième ! Et aussi par équipe avec mon motoclub, le Woxnadalens MK, en 1974 aussi.


Qui étaient vos adversaires pour ce titre ?
AK : A.Jonsson et B.Aberg.


Vous avez roulé aux Etats-Unis en fin de saison, comment était-ce ?
AK : C'était amusant de rouler aux USA devant un large public. J'en ai profité pour voyager et ne pas participer qu'a des courses de motos. Je suis allé a Disneyland, Disneyworld, Seaworld, j'ai visité le Grand Canyon, le parc national de Redwood.


Vous avez remporté la série Inter-AMA en 1969, avec notamment trois victoires d'épreuves. Quel sentiment cela vous a-t-il procuré ?
AK : Rien de particulier. C'était fun de gagner où que ce soit.

Vainqueur a Saddleback.*********
Coupure de presse.

Avez-vous été pilote d'usine ?
AK : Oui, j'ai été pilote Husvarna de 1969 a 1976.


Quels étaient vos avantages ?
AK : J'avais le droit a des motos, des mécaniciens, des fourgons pour me déplacer. J'ai gagné de l'argent en m'amusant !


Le mot amusant revient souvent dans vos réponses. C'est comme cela que vous avez vécu votre carrière ?
AK : Oui, tout a fait. C'était simplement amusant !


Vous avez couru de nombreuses fois en France. Vous aimiez bien y venir ?
AK : J'aimais bien la nourriture française ! Et puis, j'aimais aller a Paris et voir la tour Eiffel.


Quels étaient vos circuits préférés en France ?
AK : J'aimais bien le circuit de Vesoul, je m'y amusais bien, car il était trïs difficile.

Courrier d'engagement pour les cross inter en France.**********

Quelles étaient vos forces ?
AK : J'avais une bonne condition physique, mais ce n'était pas suffisant pour gagner. Je m'entrainais aussi régulièrement.

Arne a l'entrainement physique.

Quels sont vos plus beaux trophées ?
AK : J'ai remporté un très joli vase en cristal lors de ma victoire en Tchécoslovaquie. Aux Etats-Unis, lors d'une course que j'ai gagnée, j'ai reçu un beau trophée : un holster de pistolet fait a la main. Et d'une manière générale, j'ai de très beaux souvenirs de mes voyages.


Avez-vous pratiqué d'autres disciplines moto ?
AK : Non, que du motocross.


Quel métier avez-vous exercé après votre carrière ?
AK : Avec ma femme, nous avons acheté la boutique et l'atelier de mes beau-parents. Nous vendons des vélos, des skis, des équipements pour la forêt et le jardin et des motos. Des Husqvarna bien sûr !

Le magasin d'Arne et de sa femme a Knada.***********

Palmarès :
Vice-Champion de Suède 500cc en 1969, 1970 et 1973
Vice-Champion du Monde 500cc en 1970
Champion de Suède 500cc en 1974
Champion de Suède par équipe 1974
Vainqueur du Motocross des Nations 1970 et 1974
2è du Motocross des Nations 1969
2è du Trophée des Nations 1969
3è du Trophée des Nations 1974
Vainqueur de 7 Grand Prix


Photos : Archives A.Kring sauf * R.Scharfenberg, ** Nostalgimacken, *** MC-Nytt, **** Motor, *****Moto Revue, ****** facebook/JaOchenreider, ******* Svet Motoru,, ******** H.Andersson, ********* Cycle news, ********** MC.Thomer et *********** Lindstrom MX.